Présentation du cabinet d'avocat HEGER

Heger Association d'Avocats - NamurHEGER Association d’avocats est née en 1998, de l’association de Maître Paul HEGER et Maître Denis HEGER, représentant la troisième génération en ligne directe.

Ce cabinet est dépositaire d’une réputation d’excellence remontant à Maître Charles HEGER qui prêta serment en 1927 et exerça de nombreuses années en qualité d’avocat, fut bâtonnier, avant d’être nommé ministre pour la première fois en 1950.

Fort de son équipe multidisciplinaire, il conseille et défend avec rigueur ses clients publics et privés, entreprises comme particuliers.

Ancré dans ses racines et fidèle à de hauts critères d’exigence, il s’efforce de rester, dans ses domaines d’activité, parfaitement à la pointe.

Le cabinet HEGER est également membre – fondateur d’EUROJURIS, association de 44 cabinets d’avocats belges présent dans 27 villes et 650 cabinets à travers le monde, sélectionnés sur base de critères stricts de qualité. 

Cette structure permet de répondre adéquatement à la demande de nos clients avec une certitude qu’un service de qualité pourra leur être réservé partout en Belgique, dans les deux langues nationales, et à l’étranger. 

Heger Association d'Avocats - Eurojuris - Namur

Informations supplémentaires

Moniteur Belge: Février 2013

11 FEVRIER 2013. - Loi prévoyant des sanctions et des mesures à l'encontre des employeurs de ressortissants de pays tiers en séjour illégal (1) Voir le texte 29 JANVIER 2013. - Loi modifiant la loi du 21 mars 1991 portant réforme de certaines entreprises publiques économiques et la loi du 19 avril 2002 relative à la rationalisation du ...

Lire la suite...

L'interdiction des ventes à perte est contraire au droit européen

Après l’interdiction des offres conjointes et des annonces de réduction de prix en période de présoldes, c’est désormais au tour de l’interdiction de la vente à perte d’être sanctionnée par la Cour de Justice. L’article 101, § 1er de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur (LPMC) interdit à toute en ...

Lire la suite...

Responsabilité décennale et caractéristiques du vice

Les entrepreneurs et architectes ou autres édificateurs sont responsables contractuellement pendant une période de 10 ans à dater de la réception définitive (sauf dérogation contractuelle) des vices et malfaçons graves qui affectent, même à terme, la stabilité et la solidité du bâtiment.

Il s’agit d’une responsabilité d’ordre public qui vise tant les vices cachés qu’apparents.

La responsabilité décennale exige un vice grave susceptible de mettre en péril un gros ouvrage, un édifice ou une partie maîtresse de celui-ci.

Lire la suite...